Nous mettons à peu près douze heures pour faire Paris Longyearbyen en comptant les escales à Oslo et Tromso. Il fait presque nuit quand nous partons de Tromso mais à une heure du mat, le soleil se lève "dans l'avion". Nous voilà prévenus, nous n'aurons pas de nuit pendant les deux semaines du séjour. 
Longyearbyen est une ancienne ville minière (charbon). Un seule mine est encore en activité et occupe une douzaine de mineurs. Le reste des 2000 habitants vivent principalement du tourisme. La ville a aussi une petite université (histoire d'avoir une présence sans doute). Les locaux se baladent en voiture en été et moto-neige en hiver. Par cette fin d'été les Gore-tex sont déjà de sortie. Toutes les maisons sont semblables: montées sur piloti et reliées au chauffage central. La "ville" est d'ailleurs parcourue des tuyaux du chauffage central. 

Nous arrivons par le vol de 1h30. Nous sommes 10 clients: Julien et Sandra , Alain et Veronique , Frederic et Alexandra, Jacques, mon papa et ma maman (et moi!!!) et un guide, Stephane. Stéphane travail pour Svalbard nature qui organise notre "raid". 

Nous somme hébergés dans une ancienne maison de mineurs reconvertie en guest-house.

Après une nuit bien méritée nous retrouvons Stéphane le lendemain matin. Il nous présente "l'itinéraire" pour les 10 prochains jours.  Nous allons partir en autonomie complète pour 10 jours sur des Kayac bi-place. Un bateau nous déposera, à nous de rentrer. Apres la présentation de l'itinéraire nous allons essayer les "vêtements pour kayac". Salopette en polaire, chaussons et combinaison "intégrale" en Goretex étanche. Fous rire garantis vu la taille démesurée des combi pour la plupart d'entre nous.

Nous passons l'après-midi en "ville" pendant que Stéphane finit de préparer les paquetages pour demain. Le seul truc interessant du coin est sans doute de visiter les mines, nous n'avons pas le temps de nous y mettre. La fin d'apres-midi est dédiée à choisir quels vêtements emener dans le sac de 18l qui nous a été fourni, choix cornelien pour la plupart d'entre nous. 18l c'est petit pour emmener ses affaires personnelles (hors "tenue de ski") pour les 10 jours.